Trois ans après son dernier album, Rone, de son vrai nom Erwan Castex dévoile enfin son nouvel opus : Créatures. Pour les non initiés, il se peut que vous soyez légèrement surpris en tapant son nom dans Google Images.

Son style : la musique électronique. Mais si je vous dis DJ français, ne vous attendez pas à voir un Guetta ou un Bob Sinclar ! Au jeu des ressemblances, je pencherais plus pour mon ancien prof de maths au collège. Et pourtant derrière ces petites lunettes rondes se cache peut-être l’un des dj français les plus talentueux de sa génération !

rone-umoj

Dans ce nouvel album, Rone poursuit LE voyage onirique qu’il entreprend depuis le début de sa carrière.

En 2009, il sort Spanish Breakfast, album dans lequel il dévoile les bases de ce qui va devenir son style : sons enchantés, clips aux allures de manga. Ne se limitant pas seulement à la musique, Rone crée un véritable univers autour de ses albums. En 2012, il revient de Berlin avec Tohu Bohu, qui apparait comme l’aboutissement de la proposition artistique initiée dans son premier album.

Cette année, Rone nous emmène plus loin encore.

En se lançant à la poursuite des Créatures, ces petites bêtes présentes dans sa tête et qui participent au génie de ses créations, il signe son disque « le plus collectif et le plus intime ». On y retrouve ainsi tout ce qui a fait son succès mais cette fois Rone a innové et s’est entouré d’artistes dans l’élaboration de son album.

A commencer par le rôle qu’occupe sa copine dans ce même processus. Illustratiste de profession, elle a pris en charge la dimension visuelle de Créatures. Elle donne ainsi vie à ces petits monstres qui habitent son compagnon-dj. En guise d’illustration de l’univers onirique de Rone, je vous propose le clip de « Sing Song » (un titre présent sur Créatures).

Jusqu’à présent, Rone pouvait être qualifié d’artiste solitaire. Insomniaque, il passait ses nuits dans son studio d’enregistrement pour aller se coucher à l’aube. Tohu Bohu témoignait de cela : du chaos intérieur qui pouvait exister en lui. Mais ça, c’était avant comme disent certains !

Devenu papa, Rone a voulu son album résolument plus ouvert. Il ne comptait par exemple que deux titres chantés dans ses précédents albums. Le DJ français a donc remédié à cela dans ce nouvel opus. Et ça se voit ! Créatures regorge de collaborations ! Certaines ne sont pas étonnantes comme la présence de Gaspard Claus, violoncelliste de haut vol ayant déjà travaillé avec lui sur Tohu Bohu. Mais d’autres collaborations surprennent davantage, notamment son duo avec Etienne Daho ou encore celui avec Frànçois (du groupe Frànçois and The Atlas Mountains). Je vous propose d’ailleurs de visionner un live du morceau né de cette dernière rencontre.

Dans la lignée de ses deux premiers albums, Créatures marque tout de même une rupture.

L’univers onirique est bien évidemment entretenu mais il s’est ouvert à d’autres horizons : rythmes hip hop dans Sing Song, envolées symphoniques dans Ouija ou encore moments plus jazzy dans  Acid Reflux .

Ecouter Créatures permettra ainsi aux fans de Rone de faire un pas de plus dans la proposition artistique de l’artiste. Tandis que ceux qui vont le découvrir vont tout simplement faire le grand plongeon dans un univers des plus bizarres mais aussi assumé de la musique électronique française de ces cinq dernières années.

Pour découvrir Rone en 5 sons :  Bora Vocal de Spanish Breakfast, Parade  et Bye Bye Macadam de Tohu Bohu (bien que l’album entier soit superbe), Memory  et Freaks  de Créatures.

Et pour ceux qui souhaitent voir ce qu’il donne en live, son concert à l’Olympia en 2013 est disponible sur dailymotion, 1h30 de pure magie !

https://dailymotion.com/video/x16ks5a

Écrit par Anthony Plançon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s