A quoi pense-t-on lorsque l’on parle du Vietnam? La baie d’Ha Long, les rizières, son pote qui habite dans le 13eme? On connait ce pays sans vraiment savoir ce qu’il s’y passe.

On pense à l’Indochine, pas au groupe hein, et puis au combat acharné contre les ricains. Des bribes d’images, imbibées des films de guerre hollywoodiens nous font écho.

Je me voyais pas façon Full Metal Jacket mais je savais vraiment pas à quoi m’attendre. Apres 14 heures de vol et une escale à Mumbai, Ho Chi Minh Ville m’ouvre ses portes et sans visa ! Bah ouais, le régime rouge a bien compris que les touristes c’est cool un peu donc si tu as un billet de retour moins de 14 jours après et un passeport francais, italien, allemand, britton ou espagnol, banco pour toi ! Une fois que l’on atterrit, oubliez de chercher à lire quoi que ce soit ou de comprendre la prononciation des locaux. J’ai juste changé des thunes et je suis parti dans le sillage de mon pote Viet pour ma premiere nuit Saigonaise ( les locaux disent plus souvent Saigon qu’Ho Chi Minh Ville).

Ne soyez pas surpris par le trafic, 8 millions d’habitants et 4 millions de deux roues, ne surtout jamais hésiter quand tu traverses la rue et oser ! Sinon, tu es destiné à rester sur le même trottoir toute la journée mon ami. La déco coloniale est sympa et se marie bien avec la propagande communiste à tous les coins de rue, c’est vraiment dépaysant et intéressant pour les férus d’Histoire.

Premier passage obligé par le centre-ville déposer la valise chez les gens qui m’hébergent et bim, premier plat dégusté. Le phô, soupe de nouilles délicieuse… Bon, j’ai compris, vous vous en foutez de la bouffe et vous avez tort, tout est vraiment bon et pas cher ( 1-2 euros le Phô peu importe l’heure). Ensuite on se dirige vers Bui Vien, la rue des bars à Saigon, mélange de backpackers et de locaux. Vous pouvez tenter la biere Saigon, bonne et pas chère, au Go2 : un bar avec pignon sur rue et boite à l’etage pour bien s’occuper toute la nuit. Apres quelques bières et quelques vendeurs ambulants dignes de la Cour des Miracles, mon pote me propose d’aller dans un salon de massage. Je connais pas trop mais la perspective de me réveiller avec un rein en moins au fond d’une ruelle pour mon premier jour ne m’enchante guère, cher lecteur. Mais bon, cela fait partie de leur culture alors je mets de côté mes préjugés et je fonce.
Que ceux qui s’attendent à un tripot crade empli de vieux libidineux en quête de chair fraîche lèvent la main? Oui, oui je vous vois derriere votre écran. Eh bien pas du tout! Il doit bien y en avoir mais là, je suis sur le cul. Tout est clean, lumineux, ça met à l’aise.
Première étape, tu arrives dans un vestiaire où tu te changes pour te mettre à poil ( avec serviette hein, je vous vois encore les coquins ), tu chausses des tongs et c’est parti. Une porte s’ouvre sur une grande salle ambiance Feng Shui avec musique bien relaxante. De la vapeur et d’autres usagers qui déambulent entre un hammam, un sauna, un jacuzzi et un espèce de bain chaud à remous dans lequel tu ne mets que les jambes. Galets au fond qui te massent, plaisir!
Les personnes du staff t’amènent une petite bouteille d’eau, te proposent des fruits, on est pas mal, mais ça cache peut-être un double jeu pour me subtiliser le foie en prime! Après un petit moment à se détendre, tu vas prendre une petite douche et on t’amène une sorte de short léger avec un haut de robe de chambre.
On nous accompagne dès lors dans un lobby avec de nombreux canapés individuels en cuir où tu t’installes confortablement pendant que deux écrans passent les matchs de Champions League. Bien calés avec une barquette de fruits chacun et nos bouteilles, on discute du salon et je remarque qu’il y a de tout autour de nous. Des mecs qui dorment, d’autres qui se font masser les jambes et les derniers qui vont dans les cabines privées pour un massage plus long. Tiens, c’est d’ailleurs notre tour.
On entre donc chacun dans notre cabine et une fille vient dans la mienne! Wouhou! S’en suit un long massage, épaules, dos, bras, jambes, pieds, visage, tout y passe et je me rends même compte qu’elle s’est foutue debout sur mon dos la bougresse! Apres 45 minutes, elle commence à me parler en viet et bien sur, je ne comprends rien! Je lui dis donc que tout est ok ( ce mot universel peut te faire comprendre meme au fin fond de la Papouasie ), elle m’amène un verre de thé et je retourne dans le lobby.
Mon pote me rejoint peu apres et nous repartons. J’ai toujours mes organes et Saigon ne m’a pas englouti. On passe prendre un petit Pho pour fêter ça avant d’aller dormir et je lui demande quand même ce que la fille a pu me dire dans le salon… « Ok » m’a donc sauvé de la liste des prestations, il paraît que les européens ont cette « image » et qu’on leur envoie souvent ce type de masseuses.

Agréablement surpris de cette expérience, je ne m’attendais pas à ça et vu le prix pour 2 heures ( moins de 10 balles), je ne peux que vous recommander ce genre de session revitalisante. Ne tentez pas non plus d’aller dans n’importe quel salon, au fin fond d’une ruelle ou loin du centre-ville.

n’est pas Bob Morane qui veut!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s