Seattle. 2012. La ville que l’on connait davantage pour être le berceau de la culture grunge que pour sa musique électronique voit émerger un duo de DJ : Odesza.

Se forgeant leur propre style, mélangeant mélodies planantes et vocals féminins, Harrison Mills et Clayton Knight envoutent très vite le public américain jusqu’à devenir un des groupes les plus appréciés aux Etats-Unis.

Caen. 2013. La France découvre Théo Le Vigoureux dont le nom de scène est Fakear. Quelques mois après avoir fait le choix de poursuivre une carrière solo, ce jeune caenais dont les parents sont tous deux professeurs de musique fait grande impression en remportant le tremplin organisé au Cargö, une salle de concert local. Friand de nouvelles créations, le jeune artiste se délecte à remixer des sons en y ajoutant sa patte.

Fakear-credit-LaureneBerchoteau

Présentations faites, rentrons dans le vif du sujet. Septembre dernier, Fakear s’attaque au tube d’Odesza Say My Name (issu de leur album In Return sorti en 2014) ! Il s’agit d’un pari risqué de la part du jeune DJ français. Comment arriver à se démarquer au milieu de la jungle des remix déjà existants ?

Et bien, mission réussie par le beatmaker caenais ! L’ARP en intro donne le ton au morceau tout en conservant le coté envoutant de l’original. Le vocal, pitché en rappel, est aussi utilisé très intelligemment. A la fois douce et pétillante, cette version de Say My Name reste personnelle. On y retrouve ainsi toutes les rythmiques si singulières du style de Fakear.

Pour vous faire votre avis, voici l’original :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s