Tintin bien sûr, c’est l’Aventure (voir Tintin le voyageur) ; mais les ressorts narratifs ne s’arrêtent pas là. En effet, au fil des albums, notre reporter va croiser la route de bon nombre de personnages. Gentils, méchants, récurrents, ponctuels, chacun aura son importance dans le récit. Voici donc un petit tour d’horizon de ceux qui m’ont marqué.

A commencer par les méchants, les bachibouzouks, que dis-je les flibustiers, les anacoluthes.

Rasta

Le premier auquel on pense en général, c’est bien sûr Rastapopoulos. Le milliardaire qui a fait fortune en produisant des films (et grâce à ses trafics en tous genres). Il apparaît dès Les cigares du pharaon et ne disparaît que dans Vol 714 pour Sydney. On le rencontre dans quatre albums en tout (Le lotus bleu et Coke en stock venant compléter la liste). D’abord trafiquant d’opium en Asie puis d’armes au Moyen-Orient, on le retrouve en Indonésie un peu ruiné. Il kidnappe alors le milliardaire Laszlo Carreidas pour s’emparer de sa fortune. Après avoir fait croire qu’il était mort, Hergé décide de s’en séparer pour de bon et ce d’une manière douce mais définitive puisqu’il se fait enlever par des extraterrestres après que leur « agent de liaison » l’ait hypnotisé. Faire disparaître le pire ennemi de son héros sans violence et après l’avoir couvert de ridicule, quel talent ce Hergé !

Haddock

Un autre méchant emblématique subit le même sort : Allan Thompson. Le fidèle lieutenant de Rastapopoulos qu’on a vu une seule fois sans le milliardaire, dans Le crabe aux pinces d’or où il est le second d’un capitaine alcoolique qu’on rencontre pour la première fois : Haddock. On y reviendra. Allan c’est l’idiot de base, le bourrin. Sa marotte c’est de faire du mal aux autres à grands renforts de moqueries, de coups et autres abus d’autorité, rien ne l’amuse plus. Il finira lui aussi ridiculisé et hypnotisé, après avoir perdu son dentier.

Sir

L’autre grand villain des Aventures de Tintin est le Dr Müller. Il apparaît dans trois albums. On le rencontre dans L’île Noire où il est à la tête d’une bande de faux monnayeurs sous couvert de diriger un hôpital psychiatrique, dans lequel il enferme d’ailleurs ses ennemis. Le regard toujours très noir, il est assez effrayant avec ses sourcils froncés en permanence. A la différence des deux précédents, il montre peu de failles. Allan et Rastapopoulos ont un côté maladroit, voire abruti ; Müller en revanche est malin et s’avère être un ennemi coriace pour Tintin. Deux passages sont éloquents à ce titre. Le premier dans L’île Noire lorsqu’il tient Tintin en joue, notre reporter ne devra son salut qu’à une arme déchargée. Le second dans Tintin au Pays de l’Or Noir : Müller est dos au mur et choisit de se tirer une balle dans la tête plutôt que d’être pris. Malheureusement pour lui, il avait en main un faux pistolet que lui avait donné l’incorrigible Abdallah. On ne saura jamais vraiment ce qu’il adviendra de Müller. Arrêté plusieurs fois, il retombe toujours sur ses pattes. Sa dernière apparition au Moyen Orient dans Coke en Stock le montre en général au service d’une nouvelle affaire de trafic. Sans faire de philosophie de comptoir, on peut y voir un symbole de l’impossibilité – même pour Tintin – d’éradiquer le banditisme et les conflits mondiaux.

La liste est loin d’être exhaustive puisque Tintin a déjoué bon nombre de mauvais coups. En Syldavie, en Bordurie, au San Theodoros… Ses ennemis sont légion.

Mais si ce sont bien eux qui pimentent ses aventures, que serait Tintin sans ses amis ? Ceux pour qui il se mettrait en quatre, ceux envers qui sa dévotion est sans faille. Il seront parfois eux mêmes à l’origine de certaines intrigues. Notre héros n’aura alors de cesse de s’employer à les tirer du pétrin. Qui sont-ils ? Pourquoi sont-ils si attachants pour le jeune reporter et pour nous ?

Milou

À tout seigneur tout honneur, commençons par le plus fidèle des compagnons, celui qui est présent sur toutes les couvertures à ses côtés : Milou. Milou c’est celui qui arrivera pour sauver son maître à la dernière minute dans plusieurs épisodes. Mais c’est aussi une espèce d’anti-héros à plusieurs égards, en tous cas un anti-Tintin. En effet, il amène du contraste au personnage un peu lisse que peut parfois être son maître. Ses gaffes et son étourderie nous amusent et apportent un peu de légèreté. Tout comme son manque de courage dans certaines situations contrairement au si brave rouquin. Sa gourmandise et son penchant pour l’alcool (à l’inverse de Tintin encore une fois) donneront également lieu à diverses situations amusantes. Mais attention sa fidélité envers le reporter et sa ténacité seront essentielles et contribueront à plusieurs reprises à tirer Tintin d’un mauvais pas. Drôle et sympathique, presque plus humain que Tintin grâce à ses failles, c’est une figure très attachante de la BD.

Haddock2

On ne peut évidemment pas parler de Tintin sans évoquer le Capitaine Haddock. Lui, le marin alcoolique rencontré en pleine déprime dans une cabine du Karaboudjan au détour d’une case du Crabe aux Pinces d’Or. Lui dont les injures sont passées à la postérité tant elles nous font sourire depuis toujours. Qui n’en a pas au moins une ou deux en tête : Cornichon, Moule à Gauffres, Troglodyte… Dans ses emportements, Archibald (si si, cf Tintin et les Picaros) s’abstient de toute forme de grossièreté qu’il remplace par ce langage fleuri et imagé, employant parfois – souvent – des mots inconnus mais qui, s’ils sont très cocasses, ont tous une vraie signification (rarement de vraies insultes d’ailleurs). Haddock, c’est aussi un incorrigible alcoolique. Il emportera même quelques boutanches sur la Lune le bougre. Il voudrait parfois lutter mais c’est plus fort que lui, il lui faut sa rasade de Loch Lomond. Ce qui lui jouera des tours et sera à l’origine de nombreuses bourdes. Mais il n’en reste pas moins un excellent marin au courage exemplaire, un ami fidèle et généreux. A l’image de Milou, son caractère colérique et son goût prononcé pour le whisky en font un personnage en décalage avec Tintin mais néanmoins sympathique.

Tryphon

Question décalage, un autre de nos chers acolytes se pose là : Tryphon Tournesol, le professeur Tournesol. Une petite barbichette, des petites lunettes, un petit chapeau melon vert, le tout gravitant autour d’un énorme cerveau. Une grosse tête qui inventera la télé couleur, qui enverra tout ses amis sur la Lune, qui fabriquera un sous marin, entre autres inventions plus farfelues. Hergé aurait-il créé un personnage plus intelligent que son héros ? C’est bien possible mais voilà, Tryphon est un éternel étourdi, il attache bien plus d’importance à ses expériences qu’à la vie en société et pour couronner le tout il est « un petit peu dur d’une oreille », il est sourd comme un pot quoi ! Outre les situations drôles que sa surdité entraînera, ce zouave de Tournesol sera à l’origine de plusieurs intrigues. Il convoquera Tintin et Haddock dans Objectif Lune, il se fera enlever dans Les Sept Boules de Cristal et L’Affaire Tournesol. C’est beaucoup pour ce petit bonhomme qui ne ferait pas de mal à une mouche « Une crème d’homme !… Un cœur d’or ! » comme le dit le Capitaine planche 46 des Sept Boules de Cristal.

Là encore, la liste est loin d’être complète. J’aurais pu parler des Dupondt, de Tchang et j’en passe…

Entre méchants sans équivoque et gentils pleins de défauts, les personnages qui gravitent autour de Tintin ne font que le mettre en avant. Les ennemis mettent son courage à l’épreuve, les amis, à travers leurs défauts, ne font qu’accentuer ses qualités. Hergé a donc su mettre tout ce petit monde au service de son héros tout en donnant de l’ampleur à ses aventures. Ce qui est fort, c’est que tous ces traits de caractère sont compréhensibles dès le plus jeune âge mais ne s’érodent pas avec le temps. De 7 à 77 ans on comprend d’emblée qui sont les bons et les mauvais et on ne se lasse pas de les retrouver.

Une nouvelle marque du génie l’auteur, s’il était encore besoin d’en trouver.

Écrit par Aurélien Savidand

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s