Une danse macabre et légère, des squelettes heureux de pouvoir encore se désarticuler entre les cactus de l’Arizona. Xixa, c’est la chaude parade… Une explosion lumineuse et magique dans laquelle règne toute la luxuriance mystique du désert.

C’est en mêlant les saveurs latines de la Cumbia au son Lo-Fi de leur Desert Rock/Americana que Gabriel Sullivan et Brian Lopez, membres du fameux Giant Sand de Howe Gelb, confèrent à leur aridité lugubre et psychédélique un aspect décalé, enivrant.
Ils viennent de sortir leur premier album « Bloodline » en février, une pure merveille, un ovni. Et le désert dans lequel brûle Tucson nous envoie ses 6 bandidos ce mercredi 11 mai à la Flèche d’Or.
Ah tiens, qui ouvrent la soirée d’ailleurs? The Psychotic Monks… on vous en a déjà parlé de ceux là non?

http://www.flechedor.fr/2016/5/11/XIXA-THE-PSYCHOTIC-MONKS-DJ-MAFE/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s