Je n’ai pas d’affinité particulière avec l’industrie cinématographique. Autant cinéphile que cinéphobe (oui, ça se dit), je ne prends jamais le pas pour encenser ou au contraire démonter un film de long en large.

Oui, je laisse faire les autres, trois gars en particulier (enfin il se trouve qu’ils étaient cinq quand j’ai découvert leur boulot).Voici ma rencontre avec Karim Debbache, Gilles Stella et Jeremy Morvan.

Crossed c’est la seule chronique cinéma qui, et ça n’engage que moi bien évidemment, vaut le coup sur le net. Je m’explique, il y a presque 3 ans un ami me parle d’une vidéo « récente » postée sur You-Tube. « Ouais regarde c’est ultra bien, ça parle de cinéma et de jeu vidéo en même temps » me dit-il. Une chronique cinéma qui parle et de cinéma et de jeu vidéo ? « Mouais » pourquoi ne pas y jeter un œil, ça mange pas de pain après tout.

Alors, Crossed c’est quoi exactement ? C’est un concept original (du moins ça l’était pour moi à l’époque) qui a pour but de présenter un film dans chaque épisode, film  ayant un rapport avec le jeu vidéo. On entend par « rapport avec le jeu vidéo » une adaptation de jeu en film ou encore un film interrogeant le domaine vidéoludique.

L’écriture est excellente, le propos tenu l’est tout autant, le montage est très bien rythmé, enfin bon vous l’aurez compris; nous ne sommes pas là pour dire du mal de Crossed.

Si vous êtes né dans les années 80-90 et que cette chronique vous est inconnue, je ne saurais que trop vous la conseiller. 28 épisodes ont étés produit depuis 2013, de Mario Bros  à  Scott Pilgrim Vs the World .

En effet, le trio réapparaît sur nos écrans, grâce à une campagne de financement participatif Ulule financée à 1030% ! Oui vous avez bien lu, 1030%.

Donc quoi de neuf dans Chroma ?

Chroma est le fils (ou la fille,  je ne sais pas trop vu qu’on parle d’un média) spirituel de Crossed. Le premier épisode est sorti le 10 janvier dernier et croyez-moi, c’est grandiose.

La forme qui fonctionnait déjà très bien dans Crossed s’applique parfaitement à Chroma. Le format reste similaire à celui de Crossed mais le fond est tout à fait différent. En effet l’équipe s’est détachée de cette contrainte liée au jeu vidéo, favorisant de ce fait une plus grande liberté en ce qui concerne les films traités.  Depuis le temps que j’attendais ça, le retour de Jeremy, Gille et Karim devant  et derrière leur caméra.  A raison d’un épisode par mois,  on ne peut qu’espérer une production de qualité.

Écrit par Titouan Julien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s